Thomas ligoule - itw

1/ Qui es-tu "Tom Li" ?
Je m’appelle MONSIEUR 😉 LIGOULE Thomas, j’ai 36 ans (37 cette année). Je suis Menuisier/Charpentier bois. J’ai ma société (Conception Bois Bassin) avec un associé que j’hésite à trop souvent citer Mickael SIOT. Je rigole, on s’entend super bien !

2/ Ton parcours de footballeur ?
J’ai commencé le foot à l’âge de 4 ans à Chantecler Bordeaux (2 ans). Ensuite, avec mes frères, on est parti au Stade Bordelais (S.B.U.C.) où on a fait toute notre formation de débutant jusqu’aux -17 nationaux.
Au moment de passer en seniors, on m’a conseillé de changer de club si je voulais jouer (je pense que j’étais trop « branleur », j’ai bien dit «je pense »). D’ailleurs, l’année suivante, ils ont fait pareil avec mes frères  mais pas pour les mêmes raisons (pas assez costaud). Ils leurs avaient dit qu’ils joueraient qu’en équipe 3 (PL). Donc ils sont partis à Libourne où au bout de 2 mois ils jouaient les deux en CFA. Le coach du Stade Bordelais avait osé rappeler mon père en fin de saison 
Je suis donc arrivé à Andernos Sport (3 ans). 2 ans et demi dans la nouvelle catégorie à l’époque « espoirs ». D’ailleurs, je suis le dernier survivant de cette époque depuis que mon petit « Tom » Vedrine est parti 💪💪💪
Donc j’ai fini la 3ème saison avec la réserve d’Andernos où j’avais un très très bon gardien pour une réserve mais il était bloqué en 1ère par un certain John ou Will ou non peut être William .... Je ne sais pas mais il était pas mal aussi, lol 😉. Il y avait « Maka » aussi dans l’équipe, il est toujours aussi énervant aux entraînements, pour lui prendre le ballon, il faut se lever de bonne heure !

Ensuite je suis allé au Cap-Ferret (3 ans en PL- PH - DHR) dont 2 ans avec « MR » Jean-Pierre Papin, mes plus belles années (pleins de souvenirs). Après il y a eu la fusion US Lège Cap Ferret (2 ans en DHR). Ensuite je suis parti à Lanton (2 ans en DSR). Retour à l’USLCF (DHR 1 an et demi) avec une fin de saison à Andernos Sport.
Habitant à Bordeaux, je signe à La Bastidienne qui d’ailleurs était dans la poule d’Andernos à l’époque mais je me fais opérer dès le début saison (2 pubalgies et un adducteur), j’ai arrêté le foot à 30 ans pendant 3 ans.
Mais ne voulant pas regretter d’avoir arrêté trop tôt, même en habitant à Bordeaux, j’ai repris et je me voyais jouer seulement à Andernos Sport FC. Bon, par contre, je ne voulais faire qu’une saison et j’en suis à la 3ème !!! Je n’arrive pas à raccrocher  mais les 2 descentes y sont pour beaucoup aussi, je ne peux pas arrêter sur ça.

3/ C'est une histoire de famille le football chez les Ligoule ?
Histoire de famille, je ne sais pas… Mon père était prof de tennis et ma mère adore le foot. Petit, elle m’amenait toujours à « Lescure » où je m’endormais très souvent  !
Ma mère étant amie avec René Girard, on était très souvent chez eux avec mes frères et je me rappelle tous les petits foot qu’on faisait dans son jardin avec lui et des Giresse, Tigana...
Mais comme avec « JPP », c’est toujours après que tu te rends compte des choses. Quand j’y repense maintenant, c’était un truc de fou en fait, avoir eu la chance de jouer avec Jean-Pierre !!!
Avec mes frères, c’est vrai, à l’époque, il n’y avait que le foot qui comptait. Eux, c’est toujours pareil mais moi, à un moment donné, j’ai lâché. Et mon fils qui a 9 ans, lui, fait du rugby.

4/ On voit que tu prends toujours autant de plaisir qu'avant, as-tu l'impression d'avoir un rôle à jouer dans l'équipe, donnes-tu des conseils ?
Un rôle à jouer, je ne sais pas. J’espère en tout cas par mon expérience... Dans le vestiaire, je ne prends pas la parole. De mon point de vue, chacun doit savoir ce qu’il a à faire ou ce qu’il ne va pas.
Après, je donne quelques conseils individuellement pour rectifier des petites choses mais si tu ne lâches rien et que tu te donnes à fond, c’est parfait pour moi 😉. En revanche, sur le terrain, je parle beaucoup plus à mes coéquipiers, surtout pour encourager et pour ne rien lâcher.

5/ Pour toi, quel est le plus gros changement dans le football amateur depuis que tu joues au football ?
Je ne vois pas trop ou peut être au niveau de l’impact physique, j’ai l’impression qu’avant il y avait beaucoup plus d’impacts (d’envie) de la part des joueurs...

6/ Ton meilleur souvenir de joueur ?
Mes 2 ans au Cap-Ferret (PL-PH) avec « JPP » ! J’ai encore des étoiles plein les yeux. Mais en particulier quand on est parti à Lille, inaugurer un stade « Jean-Pierre Papin » où la veille, là-bas, j’avais un peu trop fait la fête où lors de la soirée j’avais eu une discussion assez musclée avec Michaël YOUN, « lol ». Le lendemain, le jour du match, je n’étais pas très en forme, devant 4000 personnes. Je jouais latéral devant notre banc avec « JPP », Jérôme GNAKO, Miss France et les dauphines sur le banc. Jean-Pierre ne faisait que me chambrer vu mon état, « lol ». J’en rigolais sur le terrain, c’était énorme.

7/ Le pire ?
C’est très récent, nos deux descentes, je les ai en travers et c’est pour cela que je n’ai toujours pas arrêté.

8/ Ton "11" type de potes avec qui tu as joué ?
Mon équipe, que des guerriers 💪💪💪 :
Gardien : Loulou (Alex LAUBISSE) - Latéraux : ROMAIN Perreira et Cisco – Défense centrale : Bandiougou TOUNKARA et Flo DUPONT - Milieux : LIGOULE Matthieu, Sébastien, Thomas 😉 – Ailiers : (même s’ils ne sont pas très rapides, « lol », je les aime bien ces petits) : Antoine MEUDIC et  « Bradou » - Attaquant de pointe : Guillaume CAPIT

9/ Ton bon plan sur le Bassin ?
Le Bistrot de Peyo (marché Cap Ferret), tu passes de très bons moments là-bas.

10/ Le mot de la fin ?
Stelefistelefaquandonavaitétéàlaboulistienpassantparlastartofask...
 
C.G.
No man no cry - Jimmy Sax
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
PillowTalk - After The Fall