Andernos Sport FC
"Le football pour toutes et pour tous"

Xavier BIGOT

 1/ T'es qui, tu fais quoi dans la vie ?
Xavier Bigot, bientôt 40 ans, j’habite depuis plusieurs années à Carcassonne. Je bosse pour des élu.es écologistes depuis plus de 10 ans au Conseil Régional. Un boulot totalement lié à mes convictions de défense de l’environnement. Quand on grandit à Andernos, sur le Bassin d’Arcachon, c’est souvent une évidence de se mobiliser pour préserver la nature, la biodiversité, etc... Et depuis, je continue professionnellement et par mon engagement politique.
 
2/ Ta carrière de footballeur ?
Une carrière tranquille et sereine en recherchant les bonnes ambiances entre potes avec des challenges sportifs intéressants.
À Andernos, j’ai commencé en 1988 en débutant puis j’ai fait toutes les catégories de jeunes en ayant connu des saisons en Ligue, jusqu’à arriver en sénior avec le plaisir d’évoluer en équipe A (PH, DHR, un peu de DH). J’y ai passé 16 ans. Puis j’ai fait une année à Lanton (DHR), et ensuite direction Cestas (PH) où j’ai retrouvé Yvan Leroux qui m’avait coaché en jeune et en équipe B. J’en profite pour dire que Cestas reste un magnifique souvenir. J’ai terminé ensuite en 2009/2010 par une saison à Toulouse au sein du club du TOAC (PH). Puis je me suis tourné vers le futsal et depuis 2 ans j’ai repris une licence en foot loisir à Arzens à côté de Carcassonne où je réside, tout en continuant le futsal.
 
3/ Ton meilleur souvenir du club sur le terrain ?
Les bons souvenirs sont nombreux en jeune ou sénior. Mais je dirai la montée en DHR puis en DH avec l’équipe A. Pour le petit jeune que j’étais, quel régal de jouer dans cette équipe.

4/ Ton meilleur souvenir du club en dehors du terrain ?
J’étais sur le terrain mais je me souviens de ce match pour l’ambiance. C’était contre Facture en jeune. On jouait sans doute une montée en ligue. Le match avait lieu un samedi soir à Despagne (ancien terrain mythique à l'emplacement du cinéma) et le stade était un vrai chaudron. J’adorais jouer dans ce stade avec les supporters très proches de nous le long de la main courante. Sinon, j’ai plein de souvenirs autour d’une bière, d’un sandwich après les matchs, les entrainements...

5/ Le coach qui t'as le plus marqué ?
J’en ai eu beaucoup. Tous m’ont appris, transmis quelque chose : Alain Finet, Bidouille, Cyril Ramon, Yvan Leroux…
J’en retiendrai deux. Jacques BARDY que j’ai souvent eu en équipe de jeune et qui était très pédagogue et passionné. Il y a eu Yannick DAISSON, il m’a entrainé en "Poussin" et ensuite m’a fait débuter en équipe A.

6/ Le joueur qui t'as le plus régalé ?
Thomas LIGOULE : un joueur très très propre techniquement. Mais aussi avec la grinta et l’anticipation qui lui permettaient de récupérer énormément de ballons. Toujours calme, posé sur le terrain. Un milieu de terrain complet. C’était un plaisir de jouer avec lui.

7/ Quel avis portes-tu sur TON club aujourd’hui ?
Je porte un intérêt particulier au développement du foot féminin. Donc je suis très content que le club permette à de nombreuses jeunes filles de pratiquer le foot soit en équipe mixte soit en équipe féminine.

8/ C'était quoi ton poste préféré ?
J’ai joué arrière gauche à partir de Poussin et j’ai clairement adoré évoluer à ce poste. J’aime défendre, anticiper et contre-attaquer ensuite… Et puis surtout, je ne savais pas faire grand-chose d’autres et je ne brillais pas par ma technique ^^

9/ Ton équipe type ?
Equipe type andernosienne (et mixée avec Cestas) :
Gardien : Christophe « Newcastle » GARMENDIA  (Arnaud FAURE)
Défenseurs centraux (ça va relancer propre avec eux) : Greg PORQUET, Thomas COUTURIER (Damien FIRMIGIER)
Défenseurs latéraux : Jérôme DUPY et je m’y mets pour le plaisir de jouer dans cette équipe (Seb DUCOS)
Milieux : Thomas LIGOULE, Cédric BARRE, Romain PLAZIAT (Nico DUCOS)
Attaquants : Cyril RAMON, Laurent CAULE, David SZYMZACK (Laurent CAILLOL et Aurélien POUEY)
 
10/ Le mot de la fin ?
Un grand merci à toutes et tous les bénévoles qui donnent beaucoup de leur temps et de leur énergie pour faire vivre nos clubs amateurs, et je sais de quoi je parle, vue le temps qu’y consacre mon père depuis de nombreuses années et le temps qu’a pu y consacrer aussi ma mère à une époque ;-) Et enfin, je ne peux pas parler du club sans avoir une pensée pour Bibique qui a beaucoup, beaucoup donné pour Andernos Sport.
 
C.G.