top of page

2014/15 : La B monte !

Dernière mise à jour : 2 mai

Ce dimanche 5 mai se jouera un match capital pour un scénario peut-être historique pour notre équipe réserve seniors.


À cette occasion, nous souhaitions revenir sur l’exploit réalisé par l’équipe entraînée par Bertrand Bedin et encadrée alors par Pascal Coustau et l’inoxydable Jacky Chausse. Ce groupe de joueurs et dirigeants avait réussi à accéder au 1er niveau de l’ex District de Gironde Atlantique à l’issue de la saison 2014/2015. Elle est restée ainsi deux saisons à ce niveau parvenant à se maintenir à l’issue de l’exercice 2015/16.

En mai 2015, le club était sur un petit nuage puisque l’équipe fanion remontait la pente en accédant en Régional 3 sous la houlette de “Bally Baup”.


Équipe réserve - Saison 2014/2015

Nous avons sollicité trois personnalités de l’époque répondant aux quatre mêmes questions afin de comprendre ce qu’il s’est passé il y a 9 saisons de cela !


Merci à Julien Gonzalez alias “Rénate”, à Thomas Vedrine et à Pascal Coustau, dirigeant pour leur disponibilité.


1/ Quelle était la force du groupe à l’époque ?

Rénate : “On aimait jouer au foot (même mal) et on aimait être ensemble sur le terrain. Même s' il y avait beaucoup de râleurs 😂, une fois sur le terrain on faisait le job.

Et surtout, nous avions, je pense, beaucoup de respect les uns pour les autres. Chacun faisait avec les défauts et les qualités de l’autre.”


Thomas : “Notre force résidait avant tout dans la solidarité entre nous. Nous comptions pas mal d’arrivées cette saison-là et il a fallu créer une bonne ambiance assez rapidement pour que la mayonnaise prenne. Il y avait un bon mélange d’anciens et de nouveaux. On se chargeait de ça avec “Renate” au foyer il me semble…”


Thomas Vedrine à Biganos - Avril 2015

Pascal C. : “La force de ce groupe ? La première partie de saison on est pas vraiment au top avec un goal volant, Thomas Vedrine, qui nous fait des miracles dans les cages. Mais c'est la deuxième partie de saison où nous avons "éclaté" tous les adversaires qui se présentaient à nous avec des jeunes joueurs et des vieux briscards qui ne lâchaient rien. Mention particulière à Pascal Bayle, investi à 150% et à l’écoute des jeunes.”


Octobre 2015 - 1ère saison en D1

2/ Une anecdote de match ?

Rénate : “Une en particulier pas simple… C’était il y a fort longtemps, mais les petits ponts de Ju Lasserre sur les attaquants adverses me mettaient en joie !"


Thomas : “Je me souviens avoir débuté les premiers matchs de la saison en tant que gardien, avant que Pascal Bayle ne nous rejoigne. Le premier match, un certain Cédric Gicquel, que je ne connaissais pas trop encore, a décidé de laisser s’échapper son attaquant histoire de lui faire découvrir son humour si charismatique et légendaire ! 😅”


Pascal C. : “Thomas Vedrine qui nous fait des arrêts de malade et qui dégoûte les joueurs de Martignas.”


3/ Une anecdote de vestiaire ?

Rénate : “Ce qui se passe dans le vestiaire reste dans le vestiaire mais je ne peux pas oublier quand mon petit Gaëtan avait la tête dans le sac en pensant qu’il était nul après les discours du coach ! J’étais obligé de lui dire de relever la tête ! 😂😂😂 "


Thomas : “Je me souviens des chants d’après matchs lancés par Jacky, les causeries d’avant match de Bertrand.”


Pascal C. : “Bertrand qui change le dispositif du milieu de terrain au Barp avec un triangle inversé à la mi-temps alors que l'on prenait l'eau avec un 10 qui nous bombardait de transversales à distance en revenant entre 4 et 5. On inverse le triangle et on les éclate sur la deuxième mi-temps…”

Novembre 2014 - Coupe du District

4/ Une autre anecdote ?

Rénate : “Les apéros d’après match au foyer , une régalade ! Il y a plein d’anecdotes mais je préfère donner quand même une mention spéciale à Jacky, Pascal et à Coach Bertrand ! Car ils étaient toujours là, présents sans faille ! Car il fallait nous supporter ! En plus de se prendre pour des “zizou”, on pensait tout connaître du foot ! Merci encore en tout cas à tout ce groupe de l’époque car une montée reste une montée peut importe le niveau !”


Thomas : “La soirée de fin de saison, les deux groupes étaient montés cette saison là, c’était dingue !”


Pascal C. : “Une anecdote sur notre super plombier Mr Pierre Ralite qui cette saison avec un engagement sans aucune retenue, nous a gratifié de buts improbables, mais toujours très précieux... Sur cette saison 2014/2015, il était soulier d'or !”


Merci messieurs !


C.G.


227 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page